FIMSasbl







 

S'identifier

_________________________________________________________

  Les outils - Le dialogue social sectoriel - Les coupoles intersectorielles du non-marchand

 

 

 

 

 

 

 

Les institutions affiliées à la FIMS ont en commun leur statut d’asbl, ainsi qu’une responsabilité et des obligations d’employeurs.  

Pour les aider dans cette réalité d’employeurs non marchands, la F.I.M.S.

les informe et leur propose divers outils  ; 

participe en leur nom au dialogue social sectoriel, au sein de la commission paritaire et des fonds sociaux ; 

relaie leurs préoccupations au sein des coupoles intersectorielles du non-marchand (UNISOC, UNIPSO, CBENM).

 Sans oublier, pour les multiples questions rencontrées au quotidien:

un accompagnement individualisé pour des réponses sur mesure ;

un précieux espace de rencontre et d’échange entre responsables.

 

haut de page

 

 

 Les outils : Note d'informations et GPS

La Note d’Informations « tous secteurs » paraît tous les trimestres et vise à donner un aperçu de l’actualité commune à tous les secteurs.  La législation sociale y occupe une place importante, à côté d’autres matières comme les asbl ou les aides à l’emploi.   

Le G.P.S. développé par la FIMS (Guide Pratique de législation Sociale) offre aux responsables d’institutions un outil pratique pour s’orienter dans l’abondante réglementation qui régit les relations de travail.  Conçu sous forme de fiches, le G.P.S. comprend 3 volets : bien-être, mise au travail et bonne gouvernance.  Le volet bien-être est d’ores et déjà disponible ; les deux autres volets seront mis en ligne progressivement.  Un G.P.S. sectoriel reprend en outre l’ensemble des conventions collectives de travail applicables en commission paritaire 332.  

Accès au GPS  Lisez la présentation et le mode d'emploi

GPS Bien-être 

GPS Mise au travail

GPS ASBL et gouvernance

GPS Commission Paritaire

haut de page

 

 

 Le dialogue social sectoriel :

Un certain nombre de décisions ayant un impact sur les relations de travail sont prises de commun accord entre les représentants des employeurs et les organisations syndicales.  Il est donc important que les employeurs soient bien représentés pour que leurs réalités de terrain soient prises en compte.   

C’est le sens de l’engagement de la FIMS au sein de la commission paritaire 332, compétente pour le secteur francophone et germanophone de l’aide sociale et des soins de santé.   

C’est aussi le sens de son implication dans la gestion des fonds sociaux liés à cette commission paritaire, en particulier le fonds Maribel social pour la création d’emplois, et les fonds « Groupes à risques » pour la formation.  Pour plus d’informations sur le dialogue social en Belgique, voir par exemple le site du Conseil National du Travail , sous la rubrique « dialogue social ». 

haut de page

 

 

 

 

 Les coupoles intersectorielles du non-marchand :

De nombreuses matières dépassent les clivages sectoriels et sont d’un intérêt commun à l’ensemble des secteurs non marchands.  Ceci explique l’émergence progressive de coupoles intersectorielles : la UNISOC  , l’UNIPSO et la CBENM  rassemblent ainsi les secteurs pour défendre un point de vue non marchand, tant dans l’élaboration des lois qu’au sein de la concertation sociale interprofessionnelle.   

Vu la complexité croissante des questions liées à l’emploi et au travail, ces regroupements constituent des lieux d’échange, d’information, de formation.  Ils permettent également de mieux défendre les spécificités et besoins des secteurs non marchands.  La FIMS participe dès lors activement aux trois coupoles, tant sur le plan politique (CA) que technique (groupes de travail).  

haut de page


statistiques